Le Wabi-Sabi, retour à l’essentiel

Le wabi sabi est une des tendances du moment en terme de décoration d’intérieur mais également une philosophie de vie.

 

Je commencerai par vous donner une brève définition (Source Wikipédia).


Le Wabi-Sabi est une expression japonaise désignant un concept esthétique ou une disposition spirituelle, dérivé de principes bouddhistes zen, ainsi que du taoïsme.
Le wabi-sabi relie deux principes : wabi (solitude, simplicité, mélancolie, nature, tristesse, dissymétrie…) et sabi (l’altération par le temps, la décrépitude des choses vieillissantes, la patine des objets, le goût pour les choses vieillies, pour la salissure, etc.). Le wabi fait référence à la plénitude et la modestie que l’on peut éprouver face aux phénomènes naturels, et le sabi, la sensation face aux choses dans lesquelles on peut déceler le travail du temps ou des hommes.

Wabi

Sabi

Leonard Koren, architecte et théoricien de l’esthétisme qui lui a consacré un livremais aussi des années d’études, donne une définition du wabi sabi en forme de poème. «Wabi-sabi est la beauté des choses imparfaites, impermanentes et incomplètes. C’est la beauté des choses modestes et humbles. C’est la beauté des choses atypiques.» Ses enseignements philosophiques sont simples : se défaire du superflu, accepter l’inévitable et l’impermanence, ne pas chercher la perfection.

J’ai également voulu reprendre une phrase trouvée dans un article et qui m’a particulièrement interpellée pour comprendre encore mieux le concept du Wabi Sabi. « La perfection n’est pas de ce monde et l’attachement aux objets, au matériel, vain. » (Source JournalDesFemmes, Camille Plessis, Lucas Lauer)

Le Wabi Sabi a comme valeur le retour à la simplicité et la sobriété pour se rendre compte de l’essentiel, nous permettre de trouver notre « vrai » bonheur et de nous trouver nous même.  Il faut s’affranchir du « trop » et revenir à l’essentiel.

Il faut accepter que le temps passe et prendre le temps de vivre, tout comme pour notre décoration. L’usure et l’imperfection des objets les rendent uniques.

Décryptons maintenant les codes de cette tendance en terme de décoration d’intérieur.

Cette tendance nous invite tout d’abord à épurer notre décoration, à vider le surplus pour ne garder que l’essentiel, l’utile et le pratique.

 

En terme de matériaux, c’est l’authenticité et le naturel qui prônent. Avec des matières nobles telles que le bois brut ou encore la pierre laissés presque à leur état naturel.

 

Les couleurs sont naturelles elles aussi, des tons clairs, neutres qui représentent également la nature. On pourra ainsi remarquer des couleurs telles que les beiges, gris, marrons, ocres…

 

Pour ce qui est des objets, ils sont laissés dans leur état d’imperfection, d’usure. Les craquelures, fêlures et chocs sont les symboles de leur passage dans le temps, les générations et la rareté de leur pérennité.

 

On trouvera donc par exemple de la vaisselle imparfaite avec des lignes irrégulières, des vases craquelés, des bancs en bois brut…. Ce que j’ai ainsi voulu représenter dans la planche de style ci-dessous.

planche wabi sabi

 

Si cette philosophie et ce style de décoration vous ont également interpellé, n’hésitez pas à vous renseigner d’avantage dessus. Si vous souhaitez la mettre en place dans votre intérieur, je serai ravie de vous aider à élaborer ce projet. Et n’oubliez pas, revenez à l’essentiel, oubliez le superflu et prenez le temps de vivre !